A-Finistere.jpgA-Groupama-logo.jpgB-lelelegramme.jpgBrest.jpgCA.jpgEven-groupe  logo 100X100.jpgF-Bleu-BreizhIzel-Filet.gifFrance3.jpgLeclerc.jpgOuestFrance.jpgPLCL.jpgPaysAbers.jpgTanguy.jpglogo---region-Bretagne-noir-90X90.JPGlogo-BreizhPunishers.jpglogo-kervran.jpglogo-leadermat.jpglogo-pichon.jpglogo-sport-b.jpgtrecobat-logo.jpg
INFORMATIONS
: Tous nos remerciements aux partenaires, aux bénévoles et à toutes les autres personnes qui ont contribué à la réussite sportive et populaire du cyclo-cross du 9 décembre, nous vous donnons rendez-vous à l’année prochaine…

Lanarvily - Jeannesson comme à la maison

le .

Arnold Jeannesson aime le Circuit du Mingant et le Circuit du Mingant aime Arnold Jeannesson. Ancien double vainqueur de l’épreuve, médaillé d’argent du championnat de France des bords de l’Aber-Wrac’h l’an passé, le tout-terrain vendéen a signé un troisième succès, dimanche après-midi, à Lanarvily. Matthieu Boulo (Team Pays de Dinan) et Valentin Guillaud, coéquipier de Jeannesson au Team Murillo, ont complété le podium. Loin, très loin derrière le maître des lieux.

 

Lanarvily. Chainel pour renouer le fil

le .

Mise en sommeil en janvier dernier, la 61e édition du Circuit du Mingant se déroule finalement, ce dimanche après-midi, dans les prairies de Lanarvily. Chainel, en tenue de gala, Jeannesson, Boulo, Benoist et les jumeaux Dubau font partie des « fidèles ».

Le cyclo-cross de Lanarvily est un miraculé. Les contraintes de plus en plus lourdes liées à l’organisation de l’épreuve ajoutées à la lassitude de certains bénévoles semblaient, en effet, avoir eu raison, à la mi-janvier, de la « grand-messe » des bords de l’Aber Wrac’h. Un an seulement après avoir accueilli les championnats de France de la discipline hivernale (pour la cinquième fois de l’histoire de la course), Patrick Le Her et son équipe avaient donc décidé de faire une pause sans savoir si celle-ci serait définitive. Le « bouillon » de la Coupe de France (25 000 euros de déficit), les ayant déjà sérieusement échaudés, deux ans auparavant, tout laissait à penser que les dirigeants de Lanarvily en resteraient là. C’était mal les connaître.

Lanarvily - Chainel, haut en couleur

le .

Le revoilà ! Sacré champion de France élites pour la première fois de sa carrière en janvier à Quelneuc, Steve Chainel (35 ans) est de retour en Bretagne. Le multicarte des Vosges est la tête d’affiche de la 61e édition du Circuit du Mingant, dimanche, à Lanarvily. Où il n’a pas que de bons souvenirs… 


Lanarvily - Tony Périou, saison décisive

le .

Après Lanarvily dimanche, lieu de son plus beau sacre en 2017, Tony Périou rentrera dans le vif de sa saison aux championnats de Bretagne. Les résultats qui suivront, jusqu’en février, détermineront son avenir dans le vélo.

Une 4e place en Espagne début octobre, une victoire à Auray quelques semaines plus tard, une autre à Landerneau dimanche,… Tony Périou n’a pas perdu de temps dans ce qui est, peut-être, la saison de cyclo-cross la plus importante de sa carrière.

Cyclo-cross. La 61e dimanche

le .

La 61e édition du cyclo-cross du Mingant aura lieu dimanche, avec des bénévoles motivés comme aux premiers jours. Une équipe solide et quelque peu renouvelée, autour de son président, Patrick Le Her.

Après le superbe championnat de France de janvier 2017, le soufflé était un peu retombé et la décision avait été prise de faire une pause dans l’organisation des cyclo-cross. Pause qui n’en a pas été vraiment une puisque, bien que Lanarvily n’ait pas accueilli de coureurs en janvier dernier, ils seront bel et bien là, en 2018, sur les 2 730 mètres de circuit. Un circuit inchangé, avec son départ sur la route, puis la prairie et ses planches, la descente dans le bois, puis un tour vers le Mingant, avant de remonter vers les escaliers pour boucler un tour. Patrick Le Her a annoncé un plateau de champions. Steeve Chaisnel, le champion de France 2018 ; Antoine Benoist, troisième au championnat d’Europe ; Mathieu Boulo, le champion de Bretagne ; Tony Périou, champion de France espoir à Lanarvily ; Florian Trigo, champion des Hauts-de-France, ou encore Lucas Dubou, champion de France espoir. À côté de ces coureurs, d’autres pros de la discipline seront là, comme Arnold Jeannesson, Mickaël Crispin ou Valentin Madouas.

Trois reines pour la 61e édition

le .

 

Les jolies filles ne manquent pas à Lanarvily. Et qui dit cyclo-cross, dit miss. Trois miss lanarvilisiennes couronneront, dimanche prochain, l’ensemble des coureuses et coureurs du 61e cyclo-cross international du Mingant. Maëlle, 20 ans, aide-soignante, a l’habitude de venir à la manifestation. « Je viens tous les ans ». Et d’y aller en tant que miss, « c’est bien, c’est le cyclo-cross ». Valentine, 20 ans aussi, est étudiante en anglais et travaille, quand elle n’est pas en cours, dans un fast-food. « Je ne suis jamais venue au cyclo-cross. Quand on m’a demandé d’être miss, j’ai tout de suite accepté, pour m’intéresser un peu à la vie de la commune ». La troisième miss est Ilona, 19 ans, une étudiante en Staps (sports) et hôtesse de caisse le dimanche. « Je suis toujours venue tous les ans. Petite, Jean Le Hir me disait qu’un jour, ce serait moi qui serais miss… ». Les trois jeunes filles, impliquées, prennent très à cœur le rôle que leur a proposé Patrick Le Her et sa troupe.

Le Télégramme le 3/12/2018

Nettoyage du Circuit

le .