A-Finistere.jpgA-Groupama-logo.jpgB-lelelegramme.jpgBrest.jpgCA.jpgEven-groupe  logo 100X100.jpgF-Bleu-BreizhIzel-Filet.gifFrance3.jpgLeclerc.jpgOuestFrance.jpgPLCL.jpgPaysAbers.jpgTanguy.jpglogo---region-Bretagne-noir-90X90.JPGlogo-BreizhPunishers.jpglogo-kervran.jpglogo-leadermat.jpglogo-pichon.jpglogo-sport-b.jpgtrecobat-logo.jpg
INFORMATIONS
: Tous nos remerciements aux partenaires, aux bénévoles et à toutes les autres personnes qui ont contribué à la réussite sportive et populaire des championnats de France des 7 et 8 janvier. N’hésitez pas à consulter les nombreux articles de presse et les photos relatifs à cet évènement exceptionnel !  

Le terrain sera gras dimanche

le .

La pluie de ces dernières semaines a bien alourdi la prairie d'où s'élanceront, dimanche, les coureurs des différentes catégories de la 57e édition du cyclo-cross international de Lanarvily.

C'est sur un parcours boueux que Lanarvily se prépare à accueillir la 57 e édition de son cyclo-cross international.Il est sûr que les premiers à s'élancer, les cadets et les dames, feront le chemin à travers la boue des sous-bois. Les juniors, espoirs, seniors et Élite, qui prendront le départ à 14 h et à 15 h 30, auront un terrain encore plus gras, garantissant le spectacle pour les quelque 10.000 spectateurs attendus ! Si la météo semble plus clémente pour le jour J, Patrick Le Her, reste attentif mais optimiste.

 


Une 57e édition bien rodée

le .

Avant même la course qui a consacré Francis Mourey pour la huitième fois, Patrick Le Her avait annoncé : « Le champion de France est à Lanarvily ! ». Pas besoin de boule de cristal pour le président du comité des fêtes, « les douze meilleurs Français du moment sont là... ». Et parmi eux, des habitués du circuit de cyclo-cross du Mingant, identique depuis les derniers championnats de France de 2011, comme Arnold Jeanesson, John Gadret, Steeve Chainel ou encore Cyrille Gautier et bien d'autres...

Miguel Martinez

le .

Miguel Martinez, l'ancien champion olympique de VTT sera dimanche à lanarvily.

 

Une agression a incité Miguel Martinez à renouer avec le haut niveau à 37 ans. Objectif les JO de Rio en 2016. En attendant, le champion olympique 2000 de VTT se « remet en route » grâce au cyclo-cross. Comme à Lanarvily, dimanche par exemple.

« Je me suis engagé pour trois ans », annonce le Nivernais qui a participé dimanche aux Championnats de France de cyclo-cross conclus à Lignières (Cher) par une anonyme 39e place.« Pour le cyclo-cross, on s'y est pris un peu tard », explique Miguel Martinez qui s'appuie sur la structure de Dominique Pezard au club de Montrichard (Loir-et-Cher). « Il faut une remise en route. Mais l'important est ailleurs : j'ai retrouvé l'envie comme à mes débuts. » Champion du monde espoirs de cyclo-cross avant de briller dans le cross-country VTT (champion du monde et olympique en 2000), le fils de l'ancien meilleur grimpeur du Tour explique son retour dans le peloton. Quatre ans après avoir mis un terme définitif à sa carrière professionnelle sur route.

 

Huit des dix premiers à Lanarvily

le .

 

Huit des premiers du championnat de France élites seront présents, dimanche prochain, à Lanarvily.

A savoir, les trois premiers de Lignières mais aussi Perrot, Chainel, Pion, Colombatto et Mougel. Emeline Gaultier et Mickaël Crispsin, sacrés respectivement chez les juniors et les cadets, devraient également étrenner leur maillot tricolore dans la vallée du Mingant.


Extrait de la liste des engagés ICI

L'affiche du 19 janvier 2014

le .

Victoire d'Arnold JEANNESSON

le .

Victoire d'Arnold JEANNESSON devant Francis MOUREY

Les résultats complets ICI -  Pour les photos c'est ICI - Pour les vidéos ICI !

On attendait Francis Mourey, on a surtout vu Arnold Jeannesson! Vainqueur sortant de l'épreuve, le vice-champion de France a volé la vedette à son «leader», hier après-midi, dans la vallée du Mingant. Et ce n'est qu'une demi-surprise.

Il n'y a pas même pas eu de match. Entre un (septuple) champion de France forcément émoussé après une semaine d'entraînement commando en vue des Mondiaux de dimanche prochain et son dauphin de Nommay (Doubs) qui disputait là son dernier cyclo-cross de l'hiver, le débat était vite apparu beaucoup trop déséquilibré, hier à LanarvilyFrancis Mourey a bien tenté de faire illusion en démarrant l'épreuve pied au plancher.

Thomas Voeckler sur ses terres

le .

Conquis par Lanarvily, Thomas Voeckler s'alignera pour la troisième fois au départ du Circuit du Mingant, dimanche. Le meilleur grimpeur du dernier Tour de France reprendra ensuite la route pour sa 13e saison professionnelle. Morceaux choisis.

Les engagés

SA SAISON 2012. «Je ne m'attendais jamais à réaliser pareille saison (NDLR: meilleur grimpeur du Tour de France, deux victoires d'étapes...). Comme je ne m'attendais pas à réaliser pareille saison début 2011 (4edu Tour de France, dix jours en jaune...) et comme je ne m'attendais jamais à réaliser pareille saison début 2010 (champion de France, vainqueur du GP du Québec...). Pour être honnête, depuis 2009, je me surprends chaque année. Bon, je sais très bien que ça va bien finir par s'arrêter, j'espère simplement que cela ne sera pas pour cette saison. A 33 ans, je n'ai plus l'ambition de progresser physiquement, j'espère juste conserver le niveau qui était le mien ces deux dernières saisons.»